Fleabagging, ou l’art de sortir avec la mauvaise personne

Le fleabagging est-elle une nouvelle tendance dating, dans la mouvance de ces termes qui fleurissent dans le milieu de la rencontre en ligne ? Pas vraiment, puisqu’il s’agit plutôt d‘un comportement existant depuis des lustres, mais qui s’est vu nommé ainsi suite au succès d’une série britannique. Pour savoir si vous pratiquer le fleabagging, et pour comprendre en quoi c’est potentiellement nuisible à votre quête du grand amour, lisez ce qui suis !

fleabagging

D’où vient ce terme de Fleabagging ?

Fleabag est une série britannique particulièrement savoureuse, dans laquelle on suit les aventures d’une trentenaire en pleine quête amoureuse qui enchaine, en toute connaissance de cause, les aventures et les date. Son héroïne, interprétée par la Phoebe Waller-Bridge qui est également la créatrice du show, est surnommée Fleabagsac à puce – et c’est donc de là que vient ce terme de Fleabagging, qu’on comprendra comme le fait de sortir avec des personnes qui ne nous correspondent pas, tout en le sachant !

On a tous une Fleabag dans sa vie, qui semble s’empêtrer dans des histoires abracadabrantes et qui malgré les conseils de ses amies et de l’ensemble de ses proches, persiste dans ces relations qui ne lui apportent pas grand-chose. Pire, elles seraient même être la cause d’une impossibilité d’atteindre le bonheur, en trouvant le bon partenaire !

Et oui, perdre son temps comme le personnage principal de cette série très cynique et riche en humour noir (qu’on vous recommande de voir dans sa version Originale, plutôt que dans son adaptation française qui n’est qu’une copie exacte, mais francisée de la version anglaise) vous éloigne de votre but premier : celui de trouver le vrai amour.

A lire : comment rencontrer quelqu’un de bien ?

Une attitude destructrice pour l’amour

fleabag

Pratiquer le Fleabagging est en réalité assez destructeur, car on sait tous qu’enchaîner les relations finit tôt ou tard par lasser, d’une part, mais également que cela peut entamer le capital de chacun. On consacre en plus une bonne dose d’énergie à tenter de faire fonctionner des histoires…qui sont vouées à l’échec dès les premiers instants !

Vous rencontrez un fan de tunning, mignon mais addict à sa voiture alors que vous ne portez aucun intérêt à la chose ? Pourquoi persister ?! Vous flirtez avec cet homme ouvertement infidèle ? A quoi bon ?!

Le Fleabagging, malgré toutes les tentatives de se réconforter en trouvant des points communs avec l’autre, ne mène à rien de bon et si en regardant la série, vous vous délecterez des aventures de Fleabag, vous pourriez trouver quelques similitudes avec vos histoires…

Les femmes plus touchées que les hommes

C’est le site de rencontre canadien Plenty of Fish qui a fait de ce terme un des mots dating de l’année, à côté de cushioning (draguer en ligne quand on est en couple), breadcrumbing (qui consiste à laisser les miettes à un partenaire, en ne le présentant pas à ses proches, par exemple, dans l’espoir de trouver mieux…) ou bien de l’Orbiting, qui voit certaines personnes en aduler une autre sur les réseaux sociaux, mais les ignorer dans la vraie vie…

Selon l’étude du site, 63% des femmes et 38% des hommes pratiqueraient le fleabagging. Une attitude plus féminine donc, qui si elle est déjà néfaste pour vous, peut véritablement devenir insupportable pour les autres. Vos amies tenteront de vous raisonner, en vain, et elles se lasseront de vous ressasser toujours les mêmes conseils et avis sur vos relations.

Si vous avez une amie qui souffre de fleabagging, tentez donc la méthode qui pourrait servir d’électrochoc : regardez la série avec elle et commentez, en faisant un parallèle qui sera évident. Ça pourrait marcher !

En revanche, si vous êtes la personne qui enchaîne les relations sans but tout en ayant conscience de la futilité de vos actes, cela peut être l’occasion d’une petite remise en question.

A lire : apprenez à reconnaître un homme sérieux !

Une bonne occasion de repenser ses relations ?

Lorsque vous réalisez que vos rendez-vous ne mènent à rien, que vous persistez avec des rencontres et des relations que vous faites durer en sachant pertinemment qu’elles n’auront que d’autres issues une rupture inéluctable, il peut être temps de se poser quelques questions.

Autant mettre à profit ce fleabagging pour faire avancer les choses ! Il y a quelques questions qui doivent être posé, comme on le voit dans la série. Déjà, est-ce qu’au début de cette relation, vous vous êtes dit il n’est pas parfait, mais pour moi, il changera… ou bien ow, ça ce n’est pas top, mais ça ira mieux avec le temps ? Si oui, c’est déjà un premier signe de fleabagging !

attiitude rencontre amoureuse 2020

Ensuite, vous pouvez tout à fait analyser vos relations précédentes, en essayant de vous demander si objectivement, ces précédents partenaires avaient vraiment une chance de partager votre vie à long terme. Si vous réalisez que non, alors vous pouvez prendre les devants pour vos prochaines rencontres, en vous promettant de ne pas refaire les mêmes erreurs !

Il y a du bon à se servir d’un défaut ou d’une erreur, pour parvenir à trouver le vrai amour. Alors faites ce travail sur vous-même, et utilisez  les péripéties de cette londonienne actuelle que vous verrez dans la série, pour vous montrer le bon chemin…ou celui qu’il ne faut pas suivre !

Vous voilà informé de ce qu’est le fleabagging, du moins dans son sens le plus logique. Mais sur les réseaux sociaux, on trouve de nombreux internautes qui, via l’ajout du hashtag #fleabagging, on trouve des témoignages d’histoires amoureuses incongrues ; funs ou parfois étranges, des trentenaires qui expliquent combien leur vie sentimentale est chaotique et d’autres qui reprennent l’attitude de l’héroïne de la série en narrant leur vie aux spectateurs. Sa grande force, c’est de parler aux Millennials !

Un mot, et de multiples acceptations, pour ce qu’on définira comme l’art de sortir avec la mauvaise personne et de l’assumer… en partie !

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire